0

Votre panier



TOTAL HT
TOTAL TTC
Comment réduire les apports de végétaux en déchèterie ?

Comment réduire les apports de végétaux en déchèterie ?

Replay du 06 janvier Gestion de proximité

06/01/2022 | 10h30 - 12h00

Informations

Les végétaux collectés en déchèterie représentent à l’échelle nationale le flux majortaire avec 30 % des apports en déchèterie (en 2017, plus de 4,3 Mt de déchets verts ont été collecté soit un ratio de 66 kg/hab./an). Ce flux est en constante augmentation depuis plus de 10 ans.
Au lieu d’être apportés en déchèterie, les végétaux peuvent faire l’objet d’une valorisation in situ, via des filières parfois méconnues du grand public (mulshing, broyage, paillage, compostage in situ).
Pour réduire les apports de végétaux en déchèterie, les collectivités peuvent mettre en place différents types d’actions (dont certaines coercitives) :
- location de broyeurs de végétaux
- communication sur les filières « alternatives » de gestion des déchets verts
- mise en place du contrôle d’accès en déchèterie et d’une limitation des apports.
Par ailleurs, la récente loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire réaffirme l’interdiction de brûlage à l’air libre des déchets verts (Art 88).

Ce site utilise des cookies pour optimiser le fonctionnement de la plateforme et, mesurer et cibler nos campagnes publicitaires.